Témoignages d’autres possibles

Voix libres  : Le gouvernement des enfants

Image de prévisualisation YouTube

 

Empathie, bonheur et compassion en classe : un bel exemple de ce qu’il est possible d’enseigner

Image de prévisualisation YouTube

 

La Ferme des enfants:

L’école La Ferme des Enfants a été créée au départ dans le cadre des activités complémentaires agricoles. Puis elle s’est dissociée de l’exploitation pour prendre une forme associative. La ferme est restée très présente dans le projet pédagogique, représentée par une production vivrière diversifiée.

Des chèvres pour le fromage, des poules pour les oeufs, des abeilles pour la production de miel, des truies (pour l’amitié), une ponette et des ânesses pour la traction attelée, le nettoyage des terrains, le débroussaillage… Chaque jour, le soin aux animaux fait partie intégrante des programmes scolaires. La journée commence par le nourrissage de toutes les bêtes, la fabrication du fromage et la traite. L’après-midi, certains ateliers sont consacrés au soin des équidés (pansage, soin des pieds…), aux visites des rûches ou à la garde des chèvres dans la forêt. (voir la suite sur site en lien)
Voir aussi la vidéo :  http://www.dailymotion.com/video/xa0usg_la-ferme-des-enfants_news

Un travail en équipe

L’équipe pédagogique s’attelle jour après jour à offrir un visage cohérent aux enfants. Par une rencontre de travail hebdomadaire, l’équipe partage son expérience et approfondit sa pratique. Par déontologie, souci de cohérence et convictions partagées, les membres de l’équipe choisissent d’entretenir des relations quotidiennes bienveillantes, tout en restant à l’écoute des dysfonctionnements. Par cette attitude, les adultes participent à un e éthique relationnelle qui fait modèle et incarnent les valeurs qu’ils se sont engagés à représenter dans leur pratique pédagogique quotidienne.

Formation continue

Chaque membre de l’équipe pédagogique peut être amené à compléter sa formation. Le processus d’acquisition des compétences d’un éducateur n’étant jamais achevé, un travail de recherche se poursuit à travers la formation complémentaire (communication non violente, participation à des colloques, complément de formation à la pédagogie Montessori, etc) et par la remise en question au quotidien.

Construire l’avenir dans le respect de la vie :

Le Hameau des Buis s’inscrit dans la continuité de La Ferme des Enfants, porté par un désir collectif d’incarner le changement. Développé par l’association La Ferme des Enfants depuis 2001, le projet rassemble des futurs résidents, des professionnels de l’éco-construction et des centaines de volontaires de tous les âges… (voir la suite sur site en lien).

Présentation par Pierre Rabhi, extraite du film de julien Lefrancq sur l’expérience menée au Hameau des Buis en Ardèche.
Voir vidéo  http://www.dailymotion.com/video/xcalyq_pierre-rabhi-et-la-ferme-des-enfant_lifestyle

 

 

Faire des jeux de rôles dès la maternelle : développer l’empathie pour l’autre

Serge Tisseron : Il est Directeur de Recherches de l’Université à Paris Ouest Nanterre depuis 2003, a publié une trentaine d’ouvrages personnels et participé à une cinquantaine d’ouvrages collectifs. L’essentiel de son travail porte sur trois thèmes : les secrets de famille, les relations que nous établissons avec les images et nos rapports aux nouvelles technologies.

Il a réalisé, de 1997 à 2000, une étude sur les effets individuels et collectifs des images violentes chez les enfants âgés de 11 à 13 ans, à la demande du Ministère de la Culture et du Ministère de la famille, avec la participation du Ministère de l’éducation nationale. Cette étude a été sélectionnée par le comité scientifique du 2° Forum international des chercheurs « Young people and the media » (Sydney, 26 -29 novembre 2000) pour faire l’objet d’une communication. Ses résultats complets ont été publiés sous forme d’un ouvrage (« Enfants sous influence, les écrans rendent-ils les jeunes violents ? « , Armand Colin, 2000).

Il a réalisé en 2007 et 2008 une étude sur l’efficacité du jeu de rôle en maternelle comme prévention de la violence (« Les effets de la télévision sur les jeunes enfants : prévention de la violence par le Jeu des trois figures », Devenir, Volume 22, Numéro 1, 2010, pp. 73-93). Les résultats de cette étude ont incité plusieurs académies à mettre en place des formations au Jeu des Trois Figures à destination des enseignants des Maternelles (Val d’Oise, Bourges, Nanterre…). Une formation commence en septembre 2010 en Belgique.

Si les enfants jouent spontanément à la maitresse d’école, aux cowboys et aux indiens…favoriser les jeux de rôles à l’école maternelle soutient leur développement. Apprendre à faire semblant, imiter pour de faux aide l’enfant à prendre du recul.

Par le jeu de rôle, l’enfant fait l’apprentissage de l’écoute, de l’expression orale qui aide à la socialisation. De plus, passer d’un rôle à l’autre (de l’agresseur à la victime) développe chez l’enfant ses capacités d’empathie à l’égard des autres.

Voir vidéo 6,15 mn  : http://www.yapaka.be/professionnels/video/faire-des-jeux-de-role-des-lecole-maternelle 
Dernière oeuvre de Serge Tisseron : L’empathie au coeur du jeu social, 2010, Albin Michel.

 

 

Camp de vacances à Altern’Educ :

En pleine nature sur le Larzac, en Aveyron. Un camp de toile (tentes marabouts, yourtes, tipi) aménagé dans un site sauvage « Le Chant des Baumes  » avec la rivière à 15 minutes. Tout proche, le gîte/camping du Cun du Larzac (05 65 61 14 38) peut recevoir les familles.

Les adultes qui animent sont formés à l’éducation relationnelle, à la résolution positive des conflits et à une pédagogie sans violence. Les groupes de stage sont limités à dix personnes. Deux à trois stages sont prévus en même temps. Chaque groupe de 10 enfants est accompagné par trois adultes. Une professionnel-le de l’activité proposée, une personne compétente en éducation relationnelle et une qui encadre les temps libres (pour les enfants en camp seulement).

Pour les 6-11 ans, chaque adulte accompagne 3 à 4 enfants plus individuellement. Dans les séjours pour les jeunes l’activité n’est pas une fin en soi. C’est un support à une éducation relationnelle. Le jeune y est accompagné dans la relation à lui même et dans la relation aux autres afin de la vivre de façon heureuse. Pour l’alimentation, nous favorisons les produits végétaux, issus de culture biologique ainsi que les produits locaux. Nous respectons les régimes alimentaires si précisions écrites avant le séjour.(voir la suite sur site en lien).

Le Réseau des Colibris : coopérer pour changer

Changer le monde à notre échelle ! Colibris est un mouvement créé par Pierre Rabhi pour favoriser l’émergence d’un autre modèle de société

http://colibris.ning.com/

Colibris, Mouvement pour la Terre et l’Humanisme

Le Mouvement Colibris, initié en 2006 par Pierre Rabhi, est une plate-forme de rencontres et d’échanges qui s’adresse à tous ceux qui veulent agir, cherchent des solutions concrètes ou développent des alternatives.

http://www.colibris-lemouvement.org/

 

journal d'humeur |
BRESSOLS.BRIAL VERLHAGUET -... |
Association PPCBL |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section CFDT de Sofradir
| lesanimauxpourlavie
| amicalelaiquepontmelvez