Paroles de sagesse

« Le chemin le plus long  à parcourir  pour  l’homme au cours de sa vie , est le chemin
   allant de la tête à son cœur«  
                                                                                                                               Paroles  Indiennes. 

« Tant que vous pensez que tout est la faute des autres, vous souffrez.

Quand vous réalisez que tout prend naissance en vous, vous pouvez alors

cheminer vers la paix et la joie. »                                                         Le Dalaï Lama

 

« Le monde est fatigué de la haine »                                                        Gandhi

Image de prévisualisation YouTube

« Lorsque nous sommes résolus à parler avec des mots

vrais, gentils et constructifs, nous nourrissons une 

fleur merveilleuse dans notre coeur et offrons ses 

douces senteurs à chacun. »                                       - Thich Nhat Hanh -

 

 

Chant de guérison bouddhiste : Image de prévisualisation YouTube

 

 

Puissent tous les êtres posséder le bonheur et les causes du bonheur 

Puissent-ils être séparés de la souffrance et des causes de la souffrance !

Puissent-ils n’être jamais séparés du bonheur exempt de souffrance ! 

Puissent-ils demeurer dans l’équanimité sans attachement ni aversion ! 

                                                    Les 4 Incommensurables (prière bouddhiste)

Puisse l’ignorance et la haine disparaître de la surface de la Terre, et le coeur des êtres se remplir d’amour, de compassion et de sagesse. 

« On peut conquérir des milliers d’hommes dans une bataille ; mais celui qui se conquiert lui-même, lui seul est le plus noble des conquérants. »

« L’apaisement réside en chacun de nous. »

« Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix est en soi. »

« Sème un acte, tu récolteras une habitude ; sème une habitude, tu récolteras un caractère ; sème un caractère, tu récolteras une destinée. »

« Il n’y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel. »

« On s’intéresse à ses membres comme parties de son corps, pourquoi pas aux hommes comme parties de l’humanité ? »

                                                           de Dalaï Lama

Si vous avez de l’amour et souhaitez vraiment apporter du bonheur, à vous-même et aux autres, apprécier la vie ainsi que toute réussite, il est très important d’ouvrir votre cœur et votre esprit

Quoique vous fassiez, il est essentiel d’engendrer une motivation positive. Aussi pouvez-vous penser : « Le but de ma vie est de libérer tous les êtres de leurs problèmes et des causes de ces problèmes qui se trouvent dans leur esprit, et d’apporter paix et bonheur à tous les êtres, particulièrement le bonheur incomparable qu’ils recherchent désespérément.
Lien des dernières phrases, voir plus : http://institut.vajra.yogini.pagesper…

« C’est moi, c’est un autre », concoit-on. « Dépouille ce lien qui rend captif, c’est ainsi qu’on se libère soi-même ». (Saraha)

« Tous les composés sont impermanents. Quand vous percevez cela par l’intuition vraie alors, vous vous détachez de la souffrance. » (Bouddha) 

« Ne cherchez pas le passé, ne cherchez pas le futur; le passé est evanoui, le futur n’est pas encore advenu. Mais observez ici cet objet qui est maintenant. » (Bouddha) 

« S’abstenir de tout mal, cultiver le bien, purifier son coeur, voici l’enseignement des Bouddhas. » (Dhammapada) 

« Comme l’étoile filante, le mirage, la flamme, l’illusion magique, la goutte de rosée, la bulle sur l’eau ; comme le rêve l’éclair ou le nuage : Considère ainsi toutes choses. » (Bouddha)

« Que j’apprenne à me nourrir de Joie chaque jour. Que je sois capable de vivre dans la fraîcheur, la solidité et la Liberté. » (Thich Nhat Hanh)

« Notre joie ne peut survivre sans nourriture; notre tristesse non plus, notre désespoir non plus, rien ne peut survivre sans nourriture. » (Thich Nhat hanh)

« Ne rejette pas les apparences car elles sont le rayonnement de l’esprit lui-même ». (Gampopa) 

Paix Amour et Lumière en vous et autour de vous ♥♥♥

 

 

Krishnamurti – Les croyances empêchent la vraie compréhension 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Zaz chante « Si » (paroles de Jean-jacques Goldman)

Image de prévisualisation YouTube

 

 

« Si vous avez l’impression de ne pas pouvoir y faire grand chose, tentez l’expérience de dormir avec un moustique et vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir…« 
Le Dalaï Lama 

 

Un vieux Cherokee voulait faire l’enseignement de son petit-fils en lui parlant de ce qu’est la vie.« Il y a un combat qui se déroule en moi », dit-il au garçon. « C’est un combat terrible qui se produit entre deux loups. L’un est mauvais, il n’est que colère, envie, tristesse, regret, avidité, arrogance, auto-apitoiement, culpabilité, ressentiment, sentiment d’infériorité, mensonges, faux orgueil, sentiment de supériorité et ego. Et puis il y a l’autre loup : il est bon, et n’est que joie, paix, amour, espoir, sérénité, humilité, bonté, bienveillance, empathie, générosité, vérité, compassion et foi. Ce combat terrible se passe aussi en toi, et à l’intérieur de chacun. » Le petit-fils réfléchit pendant une minute, puis demanda à son grand-père : « Mais grand-père, lequel des deux loups va gagner ? » Le vieux Cherokee lui répondit simplement : « Celui que tu nourris ».

 

Prends soin de tes pensées parce qu’elles deviendront des Mots
Prends soin de tes mots parce qu’ils deviendront des Actions
Prends soin de tes actions parce qu’elles deviendront des Habitudes,
Prends soin de tes habitudes parce qu’elles formeront ton Caractère,
Prends soin de ton caractère parce qu’il formera ton Destin,
Et ton destin sera ta Vie,….   Dalai Lama

 

 vidéos sur la sagesse hawaïenne : Ho’oponopono

Une autre approche de Ho’oponopono par dauphin-delumiere

Chanson Ho’oponopono

Image de prévisualisation YouTube

Pinkola Estes,  a écrit « Femmes qui courent avec les loups »

« Si l’on veut créer, il faut sacrifier tout ce qui est superficiel, une partie de sa sécurité et souvent le désir de plaire, afin de faire émerger l’intuition la plus aiguë, les visions les plus profondes. »

 

AVOIR et ÊTRE
> > >
> > > Loin des vieux livres de grammaire,
> > > Écoutez comment un beau soir,
> > > Ma mère m’enseigna les mystères
> > > Du verbe être et du verbe avoir.
> > >
> > > Parmi mes meilleurs auxiliaires,
> > > Il est deux verbes originaux.
> > > Avoir et Être étaient deux frères
> > > Que j’ai connus dès le berceau.
> > >
> > > Bien qu’opposés de caractère,
> > > On pouvait les croire jumeaux,
> > > Tant leur histoire est singulière.
> > > Mais ces deux frères étaient rivaux.
> > >
> > > Ce qu’Avoir aurait voulu être
> > > Être voulait toujours l’avoir.
> > > À ne vouloir ni dieu ni maître,
> > > Le verbe Être s’est fait avoir.
> > >
> > > Son frère Avoir était en banque
> > > Et faisait un grand numéro,
> > > Alors qu’Être, toujours en manque.
> > > Souffrait beaucoup dans son ego.
> > >
> > > Pendant qu’Être apprenait à lire
> > > Et faisait ses humanités,
> > > De son côté sans rien lui dire
> > > Avoir apprenait à compter.
> > >
> > > Et il amassait des fortunes
> > > En avoirs, en liquidités,
> > > Pendant qu’Être, un peu dans la lune
> > > S’était laissé déposséder.
> > >
> > > Avoir était ostentatoire
> > > Lorsqu’il se montrait généreux,
> > > Être en revanche, et c’est notoire,
> > > Est bien souvent présomptueux.
> > >
> > > Avoir voyage en classe Affaires.
> > > Il met tous ses titres à l’abri.
> > > Alors qu’Être est plus débonnaire,
> > > Il ne gardera rien pour lui.
> > >
> > > Sa richesse est tout intérieure,
> > > Ce sont les choses de l’esprit.
> > > Le verbe Être est tout en pudeur,
> > > Et sa noblesse est à ce prix.
> > >
> > > Un jour à force de chimères
> > > Pour parvenir à un accord,
> > > Entre verbes ça peut se faire,
> > > Ils conjuguèrent leurs efforts.
> > >
> > > Et pour ne pas perdre la face
> > > Au milieu des mots rassemblés,
> > > Ils se sont répartis les tâches
> > > Pour enfin se réconcilier.
> > >
> > > Le verbe Avoir a besoin d’Être
> > > Parce qu’être, c’est exister.
> > > Le verbe Être a besoin d’avoirs
> > > Pour enrichir ses bons côtés.
> > >
> > > Et de palabres interminables
> > > En arguties alambiquées,
> > > Nos deux frères inséparables
> > > Ont pu être et avoir été.
> > >

Le chant de la grande cloche : the-great-bell-chant-the-end-of-suffering

 

Cessation de la souffrance   (poème de Thich Nath Hanh)

 » Corps et esprit en parfaite harmonie,
je vous envoie mon cœur avec le son de cette cloche.
Que tous les êtres vivants qui m’entendent
Sortent du monde de l’oubli, de l’anxiété, et de la souffrance
Qu’ils se libèrent enfin et touchent la paix présente en leur cœur

Que le son de cette cloche pénètre profondément dans le cosmos,
Jusqu’aux régions lointaines dominées par la peur et les ténèbres.
Que tous les êtres vivants puissent entendre la voix de l’Eveillé.
Que toute peine quitte leur âme

Que la fleur de la compréhension éclose dans leur cœur
Et que tous transcendent la souffrance et la mort

La porte universelle du dharma est toujours ouverte
Le bruit de la marée montante est entendu clairement
Les miracles se passent
Un bel enfant apparait dans le coeur d’une fleur de lotus
Une seule goutte de cette eau de compassion est suffisante pour faire revenir le rafraîchissant printemps de nos montagnes et de nos rivières

Au son de cette cloche,
je sens que les afflictions en moi commencent à se dissoudre.
Mon esprit est calme, mon corps est détendu.
Un sourire nait sur mes lèvres.
Me concentrant sur le son de la cloche,
ma respiration consciente me ramène à ma vrai demeure.
Dans le jardin de mon cœur,
la paix éclot comme une fleur. »

 

 

La règle d’or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu’une partie de la vérité et sous des angles différents ».                Gandhi

 

« Plus je suis prêt à reconnaître ce qu’il y a de réel en moi et chez l’autre, moins j’ai le désir à tout prix d’essayer d’arranger les choses. Plus j’essaye de m’écouter et d’être attentif à mon expérience interne et plus j’essaye d’étendre cette attitude d’écoute à un autre, plus j’éprouve de respect pour les complexités du processus vital. C’est pourquoi je me sens de moins en moins pressé d’arranger les choses, d’imposer des buts, de façonner des individus, de les manipuler et de les pousser dans les voies que je voudrais leur voir suivre. Je suis beaucoup plus satisfait d’être simplement moi-même et de laisser l’autre être lui-même. » 

                                                                         Carl Rogers    

 

 

« Nul homme ne peut vous révéler quoi que ce soit qui ne sommeille déjà dans l’aube de votre connaissance.

Le maître qui marche à l’ombre du temple, parmi ses disciples, ne donne pas de sa sagesse mais plutôt de sa foi et de sa tendresse.

S’il est vraiment sage il ne vous invitera pas à entrer dans le logis de la sagesse, mais il vous guidera plutôt jusqu’au seuil de votre esprit. …

L’astronome peut vous parler de sa propre compréhension de l’espace, mais il ne pourrait vous la donner.

Le musicien peut vous chanter le rythme qui palpite dans tout espace, mais il ne pourrait vous donner l’oreille qui saisit le rythme ni la voix qui lui fait écho.

Et celui qui est versé dans la science des nombres peut vous parler des confins du mesurable, mais ne saurait vous y conduire.

Car la vision d’un homme ne prête pas ses ailes à un autre homme. 
Et comme chacun de vous se tient seul dans le savoir de Dieu, ainsi chacun de vous doit rester seul dans sa connaissance de Dieu et dans sa compréhension du monde. »

Extrait du « Prophète » de Khalil Gibran, chapitre « l’Enseignement »

   

 

 

journal d'humeur |
BRESSOLS.BRIAL VERLHAGUET -... |
Association PPCBL |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section CFDT de Sofradir
| lesanimauxpourlavie
| amicalelaiquepontmelvez